Nous utilisons les cookies pour vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Nous utilisons en outre des cookies de tierce partie pour vous envoyer des messages promotionnels personnalisés. Pour plus d'informations sur les cookies et sur leur désactivation, consultez notre Politique en matière de Cookies. Si vous continuez à naviguer dans ce site, vous acceptez automatiquement l'utilisation des cookies.
 
 
 

Les premiers projets de grande envergure en Italie et en Russie sont dans les starting blocks



MONTE PORA S’ÉQUIPE POUR LA SAISON PROCHAINE

Les stations sont déjà en pleins préparatifs pour l’hiver prochain et fin juin, un des projets les plus importants pour cette année sur le sol italien a été signé entre Demaclenko et le domaine skiable de Presolana Monte Pora/ I.R.T.A. Spa. Angelo Radici, le nouvel actionnaire majoritaire d’I.R.T.A. depuis l‘automne 2016, avait confirmé dès la saison dernière son projet d’investissement en montagne, un secteur qui représente une énorme plus-value pour toute la région. 

L’histoire familiale de Angelo Radici est liée au ski depuis des décennies, ce qui explique que le président-directeur général de Radici Group, un sous-traitant de l’automobile réputé au niveau international et réalisant un C.A. de plus d’un milliard d’euros, ait montré un intérêt particulier pour renfocer l’offre de services de Monte Pora. Parallèlement à son entreprise, la famille possède depuis sa création le Sci Club Radici, un des plus grands clubs professionnels italiens, qui peut s’enorgueillir d’un passé prestigieux sur la scène internationale, grâce aux nombreuses victoires de Fausto Radici en coupe du monde. 

Le domaine skiable de la province de Bergame (Lombardie) attire surtout des skieurs de la proche région qui viennent profiter de leur temps libre sur des pistes bien préparées. Pour que l’enneigement soit garanti toute la saison malgré la faible altitude du domaine et l’importante hygrométrie, la société investit depuis quelque temps déjà dans l’extension des installations avec, en particulier, un nouveau réservoir d’une capacité de 40 000 m³. Outre l’extension de la station de pompage avec son système de refroidissement, le projet actuel comprend l’installation de plus de 40 machines performantes à turbine, ainsi que l’intégration de l’ensemble du domaine dans la toute dernière génération du système de gestion Snowvisual. 

La signature du contrat entre Roberto Meraviglia, PDG de la société I.R.T.A. spa et Andreas Dorfmann, PDG de Demaclenko, en présence d‘Anton Seeber, président du groupe LEITNER, et d‘Angelo Radici lui-même, ainsi que des frères Fulvio et Lorenzo Pasinetti, constitue la première pierre angulaire d’un partenariat prestigieux et à long terme.



DEMACLENKO POSE SA PREMIERE PIERRE A HOLDOMI EN RUSSIE 

La Russie étant surtout connue pour ses hivers froids mais faiblement enneigés, les stations de ski s’équipent de plus en plus en installations d’enneigement afin de pouvoir fonctionner tout l’hiver.

Cette année, Demaclenko a réalisé simultanément 2 projets en Russie : outre Veduchi, dans le Caucase du nord, Holdomi a aussi fait confiance au professionnalisme et à tous les avantages techniques de l’entreprise. Le projet prévoit, pour cette année, la réalisation d’une installation entièrement nouvelle et automatique qui garantira l’enneigement de la station. Hormis la réalisation de 2 stations de pompage, le projet actuel inclut la mise en place de 80 puits et de nombreux enneigeurs de type Titan 2.0, capable de produire 105 m³ de neige à l‘heure. Cette production de neige, rapide et importante, est nécessaire en raison des conditions de température et des temps d’enneigement courts qu’elles entraînent. Ce sont au total 8600 m de conduites qui ont été posées pour assurer l’alimentation de l’installation avec les différentes ressources nécessaires. 

Demaclenko se réjouit de ce challenge dans l’Extrême-Orient russe et, forte de son professionnalisme et de son service clients optimum, la société est convaincue d’être en train de poser la première pierre d’un partenariat pérenne. 
 
 
 
Mirjam Cestari